Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 19:28

Comme pour les murs, nous contreventons la toiture avec des panneaux de contreventement chronopan. 
Nous mettons également le pare-pluie et par dessus les contre-liteaux.
Vous pouvez voir l'explication de tout cela ici

Le litonnage:

Ensuite, c'est là qu'il y a du changement car il faut poser les liteaux.  Les liteaux sont les pièces de bois horizontales qui tiennent les ardoises.

Avant de poser les liteaux, il faut calculer le pureau. Il faut donc connaître la taille des ardoises. Nous utilisons des ardoises 32x22, des crochets de 11cm. L'entre axe des liteaux est donc de 10,7cm. ( vous pouvez trouver toutes les informations nécéssaires dans les guides de pose un peu plus bas)

J'ai commencé à tracer au cordeau les entre-axes des liteaux sur les contre-liteaux, mais j'ai laissé tomber pour deux raisons.
La première est qu'avec toute la pluie qui tombe, il faut tracer juste avant de mettre ses liteaux sinon le tracé s'efface ( peut ètre existe t'il de la craie spéciale qui résiste aux pluies.....) La deuxième raison est qu'il est difficile de tracer au cordeau quand on travaille seul car le tracé est assez aléatoire.
J'ai donc  tracé avec une pige de deux mètres environ et je trace au crayon sur les contre-liteaux.


Nos liteaux font 5cm x 1,8cm.  J'ai des liteaux en mélèze et d'autres en douglas.

Recul sur les liteaux:
Ne pas prendre de mélèze, il est trop noueux, et donc cassant sur de petites sections.

Je les pointe au marteau, n'ayant pas réussi à subtiliser le cloueur pneumatique du charpentier ;-)
Ce sont des pointes galvanisées  de 5cm x 2,4cm à têtes plates.
Finalement je pense que le marteau est plus approprié que le cloueur. Etre sur un toit n'est pas l'endroit le plus aisé pour ce déplacer. Il est plus facile de manier un petit marteau léger qu'un cloueur et son tuyau d'air.


DSCN1546
Voici ce que celà donne. Il semble qu'il y a du brouillard!



Un ptit truc que m'a donné le charpentier. Quand les liteaux se fendent en bout, au lieu de rajouter une deuxième pointe qui risque également de fendre le bois, il faut mettre une pointe sous le liteau et la recourber sur le liteau. Il semble que celà soutienne le bois sans le fragiliser d'avantage.


DSCN1644.JPGpointe sur liteau fendu


En haut de toiture j'ai pointé une planche de 10cm de large. (j'ai vu sur des toiture des planches plus larges) Son but est de permettre la fixation de la dernière ligne ardoises à la pointe .


DSCN1569 les liteaux et en haut de toiture les planches de faitage.



DSCN1570pas de jaloux, pareil pour l'autre pent, chacun sa planche


Une fois les ardoises posées, il y aura les tuiles faîtières à fixer. Elles se fixent avec des vis de 12 cm de long environ. 
 Pour que les vis des tuiles faîtières trouvent de quoi se fixer, j'ai rajouté un tasseau dont j'ai coupé un angle à 45°. 


DSCN1626
vue du tasseau de faîtage


Je l'ai fixé avec des vis de 5x90 en biais dans l'épaisseur des planches de faîtage.

DSCN1627
vue de dessus du tasseau

Retour expérience sur le tasseau de faîtage:

Pour couper les planches et tasseau de faîtage à la bonne longueur, n'oubliez pas de prendre en compte les ardoises de rives qui dépassent. J'avais oublié de le faire. J'ai du rajouter un petit bout de solin pour palier à cet oubli. Pas grave du tout, mais autant y penser.

En bas de pente j'ai également mis des planches de 10cm de large pour la fixation des crochets de gouttières et les doublis (ardoises de bas de pente)


DSCN1645
planche de 10cm en bas de pente



DSCN1575
Voici la face nord finie


Nous avons  vérifié si l'équèrage de la toiture n'était pas trop mauvais grâce au théorème de  pythagore 3-4-5. (Petit rappel ici) puis tracé la coupe au cordeau.

DSCN1647trace.jpg
le théorème de pythagore 3-4-5


Avant d'attaquer l'ardoise, j'ai coupé les débords de liteaux.

Il faut prévoir l'épaisseur du bardage. Les planches de bardage et de couvre-joint qui viendront en appui sous les liteaux font respectivement 2cm et 1,7cm d'épaisseur.  Nous avons donc laissé déborder les liteaux de 3,7cm par rapport au bord des planches de rives. Bon disons 4cm.
on trace au cordeau puis on coupe à la scie sauteuse.

DSCN1648.JPG
tracé au cordeau avant la coupe.



DSCN1649.JPG
 après la coupe!




Les gouttières

J'ai cherché l'information sur internet et ai regardé comment était fait la toiture de mon habitation actuelle.

Il est donc possible que je fasse des erreurs dans la pose de la couverture,  je ne suis pas un pro et c'est ma première réalisation de couverture. Enfin, je ne peux pas faire pire que la société qui a refait la toiture de mon habitation actuelle. 

Avant de poser les ardoises, il faut poser les crochets de gouttières.

retour d'expérience:

Les gouttières se posent avant les ardoises! Oui, celà doit en faire rire certains, mais je pensais que l'on pouvait glisser les gouttières dans les crochets.
J'ai donc du enlever les doublis que j'avais posés en bas de pente pour pouvoir poser la gouttière dans les crochets!! Maintenant je sais ;-))


généralités de pose des gouttières

Les gouttières sont des "demi-rondes" . Les crochets que j'ai pris sont du modèle rouen. Ce sont des crochets fait pour ètre pointés ou vissés sur de la volige. Moi j'ai vissé. Je préfère la vis.

DSCN1742.JPG

les crochets
Il faut donc définir dans quelle sens sera la pente d'écoulement d'eau.  Il faut placer les crochets d'extrémités en commençant par celui de haut de pente.

J'ai placé ce crochet de haut de pente de façon que la gouttière, une fois en place, soit à environ deux centimètres sous le bas de la toiture.

J'ai laissé 11 cm entre les bords de la toiture et les crochets d'extrémités.

DSCN1650bis-copie-1.jpgCrochet de haut de pente.


Ensuite il faut placer le crochet de bas de pente. Ma toiture fait 8,85m de long . Sur le net certains sites préconisent  1,5mm/m de pente. D'autres préconisent 3mm/m.
J''ai donc  mis une pente d'environ 2,5mm par mètre, soit  pour 8,85m  une pente d'environ 20mm.  On peut donc placer le crochet de bas de pente 2,5 cm plus bas que celui de haut de pente, soit 4,5cm sous le bas de toiture.

Ensuite on tire un cordeau entre ces deux crochets.

DSCN1654.JPG
. crochet de bas de pente et le cordeau


Il faut placer un crochet de gouttière tous les 50cm environ.
Sur mon habitation actuelle l'entre axe est plus proche des 60cm, voir plus!!! Oui, je sais ce n'est pas une référence !!
Donc j'ai mis un entre-axe de 50,8cm.

On achète les crochets droits. Il faut les plier judicieusement pour las adapter à la toiture.

DSCN1655.JPG
 controle la pente au niveau à bulle



DSCN1656.JPG
 et voici ce que ça donne une fois fini.

retour sur la pose des crochets:
Par rapport aux photos précédentes, j'ai apporté un petit changement. J'ai disposé une ou deux ardoises sur les crochets. Ces ardoises se soulèvent à cause de l'épaisseur du crochet. Je ne sais pas ce qu'un couvreur aurait fait, mais j'ai décidé de faire de petites entailles de l'épaisseur du crochet dans la planche de bas de pente.  La planche de bas de pente faisant 2cm d'épaisseur,  je peux me permettre de l'entailler de quelques mm. Ainsi les ardoises ne rebiquent pas.
Autre retour de pose: Mes crochets penchent un peu vers l'extérieur ce qui fait que ma gouttière, elle aussi, penche vers l'extérieur. Celà se voit sur la photo précédente. il aurait fallu relever le crochet. Mais, bon, celà est vraiment secondaire.

IMG00120-20100314-1159.jpg
Crochets dans son entaille

Les gouttières ont été soudé par un ami qui avait un fer.
Je n'ai pas de photo, mon appareil ne voulait rien savoir. Toujours est'il que la soudure semble ètre assez simple à réaliser, encore faut'il avoir le fer!!
Je vais tenter d'expliquer par des mots. Ce sera sans doute moins explicite qu'avec des photos!
Souder une gouttière, c'est un peu comme pour étamer des fils électrique sauf que c'est un métal d'apport en barre et que le fer est plus puissant.
On commence par définir où sera la naissance (bout de tuyau soudé à la gouttière), a combien de cm du bout de la gouttière elle sera. Moi je l'ai mis à 40 cm. Je ne suis pas sure d'avoir bien choisi, mais je verrais plus tard.
Il est possible de trouver des naissances toute faites. Mais ce n'est pas bien difficile de les réaliser.
Par découpage, il faut donner au bout de tuyau la forme arrondie du fond de gouttière . Une fois le tuyau arrondi on le place sous la gouttière et on trace sur celle ci l'endroit que l'on a à découper pour passer la naissance.
Ensuite, à l'aide d'un petit marteau on rabat les bords de la partie supérieure du tuyau vers l'extérieur afin qu'ils aillent en appuit dans la gouttière. Heu, vous avez compris?
C'est ce pli obtenu que l'on soude à l'intérieur de la gouttière. 

DSCN1837.JPG
naissance vu du dessous

DSCN1836.JPG
vue du dessus

Ensuite, on positionne les gouttières. Il me fallait par coté de la maison deux morceaux de 4 mètres plus un d'environ 90cm .
En bout de gouttière, nous avons soudé les talons.On trouve des talons tout fait, mais il est possible de les réaliser soit même
En premier il faut souder en fond de gouttière le talon par un petit point de métal d'apport . Cela permet de positionner le talon. Ensuite il faut faire deux points sur les parties supérieures pour bien le fixer puis on le soude entièrement à la gouttière. 

DSCN1835
talon de gouttière soudé

Les raccords des gouttières se superposent d'environ 5cm. La soudure est simple, on chauffe les pièces et on dépose le métal d'apport tout en déplaçant lentement le fer.

Voilà, j'ai fait le tour me semble t'il.



Les ardoises:

Il y a plein d' infos sur la pose de l'ardoise sur le net. En voici quelques-unes



Avant de poser les ardoises, il faut tracer les traits d'ourne.

Vous trouverez toutes les explications sur le trait d'ourne dans le guide de l'ardoise de galice" un peu plus haut.

 Mes ardoises ne font pas exactement 22cm de large, mais 21,9cm.
 Pas grand chose me direz vous, mais 10 fois 1mm ca fait un décalage de 1cm! Sur une longueur de toiture, ça change la donne.

Nous avons essayé de tracer au cordeau les traits d'ourne. Cependant, il est facile de dévier rapidement de quelques milimètres malgrès l'attention que nous avions mis. De plus une fois que nous avions tiré quelques traits, il y a eu une belle averse, et tout était effacé!

Je viens d'apprendre qu'il existe pour tracer une sorte de craie rouge qui se mélange à de l'eau et qui résiste à la pluie. Mais je n'en avais pas!

J'ai donc fait différemment.
J'ai positionné 5 ardoises sur une planche avec entre elles les crochets. J'ai ensuite mis ma pige dessus, et ai repéré l'emplacement des crochets.
Ensuite j'ai décallé ma pige d'une demi ardoise et ai à nouveau reporté l'emplacement des crochets. J'avais ainsi l'entre-axe parfait des traits d'ourne correspondant à  mes ardoises et à mes crochets.

J'ai reporté grâce à ma pige ces repères sur les liteaux en bas et en haut de toiture puis j'ai tracé les traits d'ourne à la règle de maçon. C'est long comme méthode, mais je suis sûre de l'alignement de mes ardoises.

IMG00121-20100314-1210.jpgtraçage du deuxième trait d'ourne




Que dire sur la pose des ardoises si ce n'est qu'avoir de belles ardoises lisses et planes est une bonne chose.
Il semble y avoir trois catégories d'ardoises : Le premier choix, puis R1 puis R2.
Choisir une ardoise est une belle galère. Le néophite s'y perd!!  
J'ai choisi des ardoises R1 sin 230 de chez rathscheck. Pourquoi celles-là. Et bien c'est une R1 que j'ai eu à un prix pas trop élevé.
Un vendeur d'ardoises qui est venu voir mon chantier m'a dit que ce sont de belles ardoises. bon!!
Si vous devez faire un choix, ne prenez pas de R2 même si c'est moins cher, vous risquez d'ètre perdant  à cause des trop nombreuses ardoises à mettre au rebut.
De plus si comme moi, c'est votre première couverture, vous trouverez déjà assez difficile de mettre correctement des ardoises dites "extra lisse".
Le conseil qui m'a été donné, c'est de prendre un ardoise NF. Une NF est de meilleure qualité qu'une ardoise répondant simplement aux normes Européenne.

DSCN1682.JPGFiche de palette
 

Les crochets sont de deux types. Les crochets à agrafe et ceux à pointe. Pour la toiture, j'ai pris 10 boites de crochets à clips et une boite de crochets à pointe.

DSCN1678.JPGcrochets à agrafe

DSCN1729.JPGCrochets à pointe
Pour la pose, il suffit de suivre la doc un peu plus haut.

Poser de l'ardoise est à la portée de n'importe qui mais bien les poser est difficile. 
Je dois avouer que j'ai bien du mal. Certaines sont épaisses, d'autres sont plus fines.
Il y a aussi des ardoises de félées.Il faut y aller doucement quand on n'a pas l'habitude

Les ardoises félées sonnent différemment en les raclant ou tapotant avec un objet (pince, autre ardoise...)
Elles sonnent comme un vieux bol ébréché.

Il y a aussi des ardoises voilées. Il y en a de plusieurs sortes. Des voilées dans le sens de la longueur, des voilées dans le sens de la largeur, il y a aussi les vrillées.  Il faut composer avec en les utilisant pour les coupes de rives, de faîtage ou encore les doublis. On peut aussi mettre certaines en bas de pente car elles sont cachées par les gouttières.

Il semble que les couvreurs professionnels trient les ardoises avant de monter sur la toiture. Mais ils ont de l'expérience, et savent d'avance ce qu'il faut garder et mettre de coté.
Moi, n'ayant jamais fait de couverture, je n'ai pas de repère.
Je monte tout et je trie au fur et à mesure sur le toit. Ce n'est pas pratique ni très rapide et ca demande plus de boulot.
Heureusement que j'ai des échaffaudages!! Important les échaffaudages! Un grand merci à COB bois qui me les a prèté.
J'ai adopté une signalitique quand je trouve des ardoises à mettre de coté. Après je les retrouve plus facilement.
Un trait  vertical pour celles qui sont voilées sur la largeur elles serviront en rive.
Un trait horizontal pour celles voilées sur la longueur, elles serviront en faîtage ou en doublis .
un cercle pour les trop grosses
un serpent pour les félées.

Pour les ardoises légèrement voilée je casse la partie supérieure qui fait le voile. Ainsi l'ardoise repose a plat.

DSCN1666.JPGangle d'ardoise qui relevait

 

 

 

J'ai fixé les ardoises de rives de la façon suivante:

 Une rangée sur deux, la  première ardoise est posée au crochet et pointée en sa partie supérieure. Son coté extérieur est bisauté en haut et en bas. L'ardoise dépasse du bord de 5cm. Il est possible de mettre un  débord supérieur, mais il ne faut pas trop de prise au vent.

Comme vous pouvez le voir les crochets sur cette rangée sont fixés au crochet à pointe. Celà vient qu'il y a un contre liteau qui rend impossible l'utilisation d' un crochet à clips. Je pointe donc une chute le liteau sur le contre liteau avant de pointer le crochet.

 

DSCN1726

Rangée avec une ardoise complète biseautée

 


Le rang suivant est constitué par une demi-ardoise double clouée et par une ardoise complète crochetée. La demi ardoise est bisautée en haut et en bas et dépasse également de 5cm.


DSCN1727

Rangée avec une demi-ardoise biseautée et une ardoise complète.

 

 

 

 

Au faîtage, j'ai superposé deux rangs d'ardoises. L'avant dernier rang est fixé au crochet, le dernier au crochet pointé et à la pointe.


DSCN1668.JPGardoises au faîtage

 

 

Quand on trace les traits d'ourne il y a peu de chance de tomber juste en bout de toiture. Sur ma toiture il me manque 5cm. C'est à dire que ma dernière rangée d'ardoises serait arrivée pile poil au bord de toiture, mais il n'y aurait pas eu le débord.

J'ai donc positionné les ardoises de rive coté droit de façon à avoir le débord idéal.

Cela signifie que j'ai décallé ces rangs de rives de 5cm vers la droite, et que je vais devoir utiliser des ardoises de remplissages pour boucher les 5cm.

 Il y a un petit schema et les règles de pose à respecter sur les ardoises de remplissage dans le guide de pose des ardoises d'Angers un peu plus haut; Page 34.


 

DSCN1664.JPG

  la rive de droite mise en place

 


Et j'ai continué à poser mes ardoises.

Arrivé à deux trois ardoises de la rive droite, j'ai calculé comment calpiner au mieux mes ardoises.

Comme le dit le guide de pose des ardoises d'Angers, il ne faut pas mettre d'ardoise de remplissage de moins de 6cm. Personnellement, je trouve que 6 cm c'est peu quand il souffle et pleut en Bretagne, la pluie rentre partout.

 

J' ai donc décidé de reporter ces 5cm manquant sur deux rangs d'ardoise.

Ca donne deux rangs d'ardoise d' environ 18cm de large.



DSCN1680.JPG

deux lignes d'ardoises de plus petite largeur.

 

 

En final ces deux ardoises passent assez inapercues.

 

DSCN1685.JPGEt une face de posée

 

 En conclusion, je suis très content de ma première couverture. J'ai fait des erreurs de pose de débutant sur le premier pent. Mais bon, il faut bien apprendre. Voici quelques photos de ce qu'il ne faut pas faire, ou du moins éviter. 

 

DSCN1792.JPGL'ardoise de gauche est bombée et elle soulève celle du dessus. J'aurai du mettre une

ardoise plus épaisse ou bombée à droite également

 


 DSCN1793.JPG

Là, vous voyez une ardosie qui rebique d'un coté. Elle aurait du servir

pour une coupe dans sa longueur. Je vais bien sur la changer.

 

 

 

D'autres infos sur le blog du mes highlander(e) Breton(ne). Il y a des ptits trucs intéressants


http://harrogath.free.fr/#fiches%26fileId%3D4

 


 

La pose des fenètres de toit :

J'ai pris des vélux, marque connue. Les vélux sont souvent décriés. Il semble préférable de mettre des fenètres en pignons, mais parfois, cela n'est pas réalisable, et le coût est supérieur.

Cependant, la qualité du bois des vélux me laisse sceptique.

Pour la salle de bain, j'ai utilisé un velux de type GGU et pour les chambres des velux de type GGL.

Pour la chambre principale j'ai mis un 114x118 et pour la salle de bain et les petites chambres des 78x98.

J'ai pris des vélux de type "confort". Ils ont un meilleur vitrage au niveau thermique que les modèles standards. L'inconvénient des modèles "confort", c'est que la luminosité est moindre qu'avec des modèles standards. Le vitrage est foncé!

Lors du permis de construire, il m'a été imposé de mettre des vélux dit encastrés. Personnellement, encastrés ou non encastré, les vélux sont visibles! Il semble que les vélux encastrés soient meilleurs thermiquement.

Ce qu'il y a de sûre, c'est que les raccords encastrés ( type EDN ) sont deux fois plus chers que les modèles non encastrés ( type EDL ).

 

La première chose était de découper le pare-pluie et les panneaux de contre-ventement à la taille du velux.

Velux préconise de laisser sur la largeur un jeu compris entre 40 et 60mm. Je n'ai laissé qu'un jeu de 20mm.

 

retour d'expérience:

Laisser 20mm de jeu latéralement n'est pas un probleme  mais seulement au niveau du chevètre de charpente. Il faut laisser plus de jeu au niveau des contre-liteaux qui superposent les chevètres, car il faut laisser de la place pour la bavette inférieure du velux qui elle est plus large.


A noter que pour la pose des raccords encastrés (EDN) il faut prévoir un chevètre plus haut de 13cm (a vérifier) que la taille du chassis du velux . En effet, il faut faire la place pour la bavette inférieure incurvé vers l'intérieur.


Ensuite il faut positionner les pattes de fixation en"L" que l'on visse sur les cotés du chassis. Avant de visser les pattes, je mets un mastic (silicone ou autre) afin de colmater ce petit trou qui pourrait laisser passer un courant d'air. 

La notice d'explication vélux est assez précise pour la fixation des équerres.

 

DSCN1703.JPG

chassis mis en place. Sur les cotés les équerres en "L" spéciales modèle EDN

 

 

Avant de fixer définitivement le chassis au contre-liteaux, il faut vérifier l'équerrage du velux en posant la fenètre dans le chassis. La notice vélux l'explique bien.

 

Pour assurer l'étanchéité à l'air j'ai utilisé des bandes de compribandes. Ce sont des bandes de mousse très tassée qui une fois déroullées se mettent à gonfler très rapidement , ce qui assure l'étanchéité à l'air. Il en existe de plusieurs épaisseurs. j'ai mis des bandes de 15mm autour du vélux. Une bande de 15mm de chaque coté du vélux colmate bien les 20mm de jeu total laissé! 

J'ai également mis un petit morceau de compribande sous les pattes de fixation.

 


DSCN1693.JPG

Compribande entre le chassis du velux et le panneau de contreventement.

 

Après l'étanchéité à l'air il faut penser à l'étanchéité à l'eau. Bien sur j'utilise les pare-pluies et ne vais pas acheter le kit spécial vélux à prix d'or!

 

Je découpe correctement mon pare pluie afin qu'il vienne contre le chassis et le scotch contre le chassis avec le scotch delta vent.


 

DSCN1696.JPGLe pare-pluie découpé. les pattes de fixations recoivent une couche

supplémentaire de silicone au niveau du passage à travers le pare pluie.

 


 

DSCN1697.JPGScotch mis en place.

 

 

 

Sur le dessus du chassis,  j'ai mis un petit morceau de chronopan sous le pare pluie avant de scotcher. Ainsi, cela crée une légère pente qui rejettera une éventuelle fuite d'eau venant de plus haut vers les cotés du velux. Vous comprenez, je suis un adepte de la secte des "au cas ou" ;-) .

  DSCN1698.JPG

vue du dessus du velux. Celà en fait du scotch, mais bon....

 


Quand les étanchéités sont faites, il est temps de mettre les ardoises et  l'habillage du velux.


La documentation vélux explique bien la pose des divers éléments.

En premier on pose la bavette inférieure du velux et la petite barre de fixation.

 

 

DSCN1707.JPG

bavette inférieur du velux et sa tige de fixation

 

 

La pose des ardoises se fait un peu comme la pose des ardoises de rive. Avant de poser les ardoises et les solins de bords de vélux, il faut coller les bandes mousse fournies par vélux (visibles sur les photos suivantes entre les solins et le chassis de la fenêtre)

 

DSCN1710.JPGpremiere ligne d'ardoise: une ardoise coupée à la dimension. (Ici 18 cm)

 

 

 

Pour la deuxième ligne, une ardoise de 22cm de large, n'aurait pas tout recouvert. Il manquait 5cm environ. J'ai donc découpé une ardoise à 18cm de large.

 

DSCN1711.JPGdeuxième ligne: première ardoise en place

 

 

Ensuite il faut tailler une seconde ardoise pour boucher le trou restant. Ici une ardoise d'environ 8cm. Cette ardoise est double pointée. Afin de pouvoir mettre une deuxieme pointe (celle du dessous) je pointe auparavant une petite chute de liteau entre les deux liteaux. On le voit dépasser de dessous l'ardoise sur la photo si dessous.

 

 

DSCN1712.JPGDeuxième ligne: deuxième ardoise

 

Ensuite, avant de mettre la ligne d'ardoises suivante, il faut mettre un solin fourni par velux.



DSCN1713.JPGsolin en place.  je martele ce qui dépasse un peu du liteau supérieur

 pourqu'il ne gène pas la mise en place du crochet suivant.

 

 

 

DSCN1716.JPGVue latérale des solins (pièces marquées 3)



DSCN1715.JPGEt voilà un coté. La pièce latérale de finition velux est en place

 

 

Une fois les deux cotés ardoisés, on place le cache supérieur et la bavette supérieure.

 


DSCN1720.JPGcache supérieur et bavette supérieure en dessus


Ensuite, il suffit de continuer la mise en place des ardoises qui se trouvent en dessus.

 

DSCN1688.JPGEt voilà c'est fait

 

 

 

Un ptit salut à mon oncle qui du fin fond de son Lyon profond prend des nouvelles de la Belle Bretagne;-))

 

 

Pose des sorties de toit

 

J'avais pensé mettre des chatières  pour la sortie de chute et pour la VMC double flux car elles passent assez inapercues.

J'avais acheté les chatières "vepac 140" pour les chutes et "vepac 200" de chez Ubbink pour la VMC double flux. Mais au moment de les mettre en place, je me rends compte qu'elles sont trop profondes. Les liteaux et les contre-liteux à eux deux ne font qu'environ 40mm. Il aurait fallu que je coupe le contre ventement.


DSCN1671.JPGVepac 140 fait 50mm de profondeur

 

DSCN1673.JPGVepac 200. Encore plus profonde

 

 

J'ai alors mis des chapeaux de ventilation "Nicoll".  Un "CD10 pour la sortie de chute, et un  "SVMC16" pour la sortie de vmc double flux. 

J'avais acheté également un chapeau d'aspiration d'air pour la VMC. (ref nicoll CD16)

 

J'ai lu sur une documentation technique de VMC double flux qu'il  est préférable de laisser 10m entre les bouches d'aspiration et de rejet d'air si elles sont sur le même pent de toiture.

Ma toiture ne fait pas 10m, mais j'ai résolu le problème en positionnant  l'aspiration en pignon. Cela simplifiera le passage de la gaine d'aspiration. 

J'aurai pu la mettre sur l'autre pent de toiture.  

 


DSCN1771Chapeau de ventilation aspiration air frais. CD16.

Le cd 10 est du même type mais de diamètre 100

 

 

DSCN1789.JPGChapeau de ventilation svmc16. 

 

La forme du chapeau svmc16 évite que l'air sortant soit rejeté contre les ardoises.


La pose des chapeaux ne pose pas de problème particulier.

 

La première chose à faire est de repèrer de  l'intérieur l'emplacement idéal des sorties.

Je fais un trou de 10 à travers le panneau de contreventement et le pare pluie. Il me sert à repérer de l'extérieur.l'emplacement approximatif  de la sortie. Il servira également à passer la lame de la scie sauteuse.


  Ensuite de l'extérieur, je choisis l'emplacement idéal pour le chapeau par rapport aux ardoises.

 

Je coupe  le liteau qui gène et renforce les bouts coupés par des petits contre-liteaux.

Je repère l'emplacement ideal avec des petits perçages.

 

 DSCN1768.JPG

vue de l'extérieur

 


Grace à ces perçages, à l'intérieur je fais un cercle de 17cm pour la coupe. 1cm de jeu pour laisser de la place  au tuyau qui viendra s'emboiter au chapeau de toit.


 

 DSCN1777.JPG

vue de l'intérieur


 

Une fois le trou fait il faut penser à l'étanchéité à l'eau. Il existe des manchètes d'étanchéités, mais c'est hors de prix, et j'en ai vu ne pas ètre étanches!!

 

J'ai fait simple. Une chute de pare-pluie et du scotch Delta. 

 


DSCN1785.JPGOk,  c'est moche, mais c'est étanche! c'est le principal!

 

 

Ensuite j'ai mis le chapeau de ventilation et l'ai scotché à mon travail précedent . Bien sur,  il faut un scotch de qualité. Pas de scotch orange de chantier!

 

DSCN1787.JPGles dessous d'une jupe !!

 

Ensuite il suffit de mettre les ardoises autour du chapeau.


 


 

 

 

 


 

Retour d'expérience sortie VMC Nicoll:

 

Il y a eu de grosses pluies cet été, et un peu d'eau rentrait par la bouche de vmc de toiture; L'eau perlait sur le chapeau et tombait dans la maison. Je me suis inquiété et ai demandé conseil au service technique de chez Nicoll.

 

Voici leur réponse:


JG/CG/TCC/1010/023

Pour faire suite à votre mail, nous vous précisons que pour éviter ce problème, il faut que la ventilation fonctionne en continu.

Salutations.

Votre Correspondant :
J. GARNIER

 

 

 



 

Pose des tuiles de faîtage


Il faut commencer à poser les  tuiles par le coté opposé aux vents dominants. Ici, les vents dominants sont multidirectionnels!!

 

Avant de poser la 1ere tuile, il faut lui faire un habillage en ardoise. Il existe ce genre d'habillage en tuile.

 

DSCN1745.JPGvoici mon embout avec des rondeurs. 

 

Ensuite il faut le coller dans  le bossage de la tuile de bout.J'ai collé à la PU40 et ai fait les finition à la PU25 de couleur noir

Pour la colle PU, plus l'indice est élevé, plus elle colle, mais moins elle est souple!



DSCN1799.JPGvoici ce que ça donne une fois fini!

 

Du coté caché, j'ai collé trois morceaux d'ardoise afin d'avoir un ensemble bien solide.

 

DSCN1800.JPGPas très joli, mais ça tient.


Avant de poser la tuile j'ai mis un petit morceau de solin en alu pour boucher le trou du au tasseau de faîtage que j'avais coupé trop court. J'ai intercallé le solin entre les deux ardoises et l'ai collé à la PU25.



DSCN1796.JPGle solin se glisse entre les ardoises

 

DSCN1797.JPGbeurk! oui, je sais c'est laid, mais j'voudrais vous y voir en bord de toit

faire un travail finiolé!  je n'étais pas fier là haut!!

 

 

Comme vous pouvez le remarquer sur la photo précédente, j'ai également mis un cordon de PU25 sous le tasseau de faîtage. Ainsi, si une fuite au niveau d'une tuile avait lieu, l'eau glisserai sur l'ardoise.  Je vous l'ai déjà dit, je fais parti de la secte des "au cas ou". ;-))


Chaque  tuile est pointée avec une pointe à tète parapluie.

 


DSCN1769.JPGPointe à tète parapluie de chez dimos 120x3,7

 


DSCN1761.JPGles trois premières truiles

 


 

DSCN1763.JPG

un cordon de PU25 avant de poser la tuile suivante.

 

DSCN1781.JPG

une tuile recouvre environ 7cm de l'ardoise

 

 

Et on continue à poser les tuiles jusqu'à l'avant dernière tuile.


La dernière tuile est monté à l'envers par rapport aux autres tuiles et celà demande une petite préparation.

 

N'étant pas fière en haut de toit j'ai préparé les dernières tuiles au sol. J'ai mesuré la distance qu'il me restait à couvrir avec les deux dernière tuiles. 

 

J'ai installé au sol un tasseau censé représenter mon tasseau de faîtage et ai disposé la dernière tuile à l'envers et une autre tuile représentant la dernière tuile fixée en haut de faîtage.

J'ai disposé l'avant dernière tuile dessus et ai vu la distance que j'avais en trop.



DSCN1803.JPGla dernière tuile est à droite à l'envers par rapport aux autres


 

J'ai ensuite coupé à la meuleuse la longueur en trop sur la dernière tuile. Quand la distance à boucher est faible il est préférable de couper l'avant dernière tuile, ou bien alors de répartir la coupe entre les deux dernières tuiles.



DSCN1804.JPGcoupe propre à la meuleuse

 


ensuite il reste à cacher le raccord entre les deux dernières tuiles. Pour celà il faut sacrifier une tuile. Il faut lui prendre le bossage qui va cacher le raccord des deux dernières tuiles.



DSCN1805.JPGles deux dernières tuiles et le bossage de la tuile sacrifiée

 

 

Et voilà ce que ça donne

 



DSCN1806.JPGreste plus qu'a monter tout celà en haut

 

Le raccord est bien entendu collé à la PU pour le tenir et pour garantir l'étanchéité.


DSCN1808

Et voilà une belle ligne de tuiles

 

 

Il ne me reste plus que quelques ardoises à poser.



DSCN1810Et voici un chantier de fini.

 

 

Pose des ardoises de rives

 

La pose de ces tuiles est simple à réaliser.

 

Premier truc, couper en deux les ardoises sur leur longueur et  biseauter les angles bas de l'ardoise.

 

DSCN2475.jpgun biseau plus important que l'autre

 


 

J'ai taillé la première ardoise pour épouser la forme de la gouttière.

 

DSCN2477.jpg

Premières ardoises de rives

 

 

 

J'ai fixé les ardoises de rives au crochet et à la pointe. On pose du bas vers le haut.

L'ardoise va en buté dans le crochet, et la pointe la maintient à sa place.

Et ainsi de suite...jusqu'au faîtage.

 

DSCN2476.jpg

Tout est dit dans cette photo.

Le crochet, la pointe, la noisette de colle et le crochet de l'ardoise suivante.

 

 

Au faîtage, j'ai mis des rondeurs à l'ardoise de raccord.

 

bardage-3.jpgl'ardoise de raccord est fixée par deux pointes

 

 

 

 


Il me restera la sortie de poele à poser quand je l'aurai

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Bonsoir,

Je cherchais des images sur Google, l'une des photos de cet article est apparue et la photo m'a intriguée. Je voulais savoir ce qui se passait pour ce bord de tuile qui rebique alors j'ai cliqué pour consulter la page et j'ai lu l'intégralité de l'article alors que je n'y connais rien. J'ai trouvé tout très clair et passionnant, bravo !
Répondre
D
Merci pour votre commentaire.
Kenavo
dider
E

merci beaucoup au réalisateur de sa toiture et de ce document très très interessant, qui me permet de découvrir toutes les étapes de la couverture, et le nombre infini de détails à prendre en
considération. Un beau travail d'info et de vulgarisation dans ce monde marchand qui pratique la rétention d'information pour allègrement pouvoir nous abuser.
Répondre
D


Merci beaucoup. Tout à fait d'accord avec vous concernant le monde marchand qui n'a qu'un seul but : augmenter le bénéfice pour les actionnaires 


Kenavo


 



M

Merci beaucoup. C'est la première fois que je lis des infos aussi précises. De plus, j'ai trouvé des réponses à la quasie totalité de mes questions. Ca fait un moment que je cherchais. Encore
merci et bravo, le résultat est agréable à voir. Marc
Répondre
D


Merci pour votre commentaire.


Finalement je remarque que j'ai surtout raconté ce que je ne savais pas faire avant de le faire. ;-) 


Je me rends compte qu'il est difficile de parler de ce que l'on connait car on n'imagine pas ce qui peut poser problème à ceux qui ne connaissent pas ! oh la !!
phrase compliquée.


kenavo


dider



F

ma gni fi que


je vais m'y coller bientot, j ai déjà hate de voir le boulot réalisé d'en bas
Répondre
D


Ben, ca ne c'est pas fait facilement ni vite, mais j'avoue ètre content du résultat 



D

Mille fois bravo, tout comme vous je voudrais faire ma toiture et je vous tire mon chapeau pour la toiture et votre blog.
Répondre
D


merci beaucoup. Allez y, pensez par vous même. faites par vous même.


dider