Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 20:59

 

 

Pose des huisseries Pasquet : deuxième partie devrais-je dire. Avant de raconter mon mode de pose, voici mon avis sur les huisseries pasquet.

 

 

Que valent les huisseries Pasquet. Leur réputation est'elle surfaite? Je vous laisse lire mon expérience.

 


Suite aux soucis d'étanchéité des huisseries, reconnus par l'expert de la société Pasquet, j'ai recu de nouveaux dormants après deux ans de tractations, d'expertises, de soucis avec Pasquet.

 

En regardant les premières huisseries recues, je suis surpris pas quelques indices qui me font poser la question suivante: Est ce que mes 1ere huisseries étaient réellement neuves? Mais ce ne sont que des interrogations.

 

voici en photos ce qui m'interpelle:

 

20121228_102500b.jpg

 

Sur la photo ci dessus (fenêtre), le perçage vide porte la trace d'une tête de vis.De plus la vis en bas à gauche devait ètre dans le perçage vide.....

 


 

pose-fenetreb92.jpg 

  Ici, c'est l'angle inférieur de porte. Une vis a été mis de travers, et elle a fait éclater le bois. Mais attention le meilleur est que dans cet angle il n'y avait pas de joint mousse entre le dormant et le seuil pour assurer l'étanchéité de l'angle. Incroyable!

 

Le troisième indice vient d'un des seuils de porte-fenètre qui porte des trous de vis auto-foreuses. Il semblerait que quelque chose ait été fixé sous le seuil. 

 

20121105_144954b.jpg


 

 

Autre fait qui m'a interpellé: 

Dans le protocole d'accord que nous avons réussi à finaliser après deux ans de soucis avec la société distri-men (pasquet), ces derniers  pouvaient nous fournir de nouveaux dormants sous un mois.

Cependant, j'ai demandé que  le terme "nouveaux dormants"du protocole d'accord  soit remplacé par le terme "dormants neufs".

A partir de là il fallait 3 mois pour recevoir ces dormants neufs, le temps de les fabriquer. Qu'étaient donc ces "nouveaux dormants"?


 

  Mais revenons particularités des huisseries Pasquet

   

 L'étanchéité seuil / dormant vertical est assuré par une simple petite mousse.


 

20121102_142639b.jpg

Raccord seuil dormants démontés. Le seuil alu est sur la droite.

 

 

Pour peu que les deux vis qui tiennent l'ensemble se dévissent, et bien il y a fuite dès qu'il pleut. Avant de poser vos huisseries, vérifiez que ces vis soient bien vissées!!

 

Pasquet me disait qu'il ne devait pas y avoir souvent de l'eau dans ces angles, mais dès qu'il y a de la pluie et du vent, l'eau va se blottir dans ces angles.  

Une seule solution faire un joint silicone ou polimerMS  à l'intérieur du seuil au cas ou l'eau irait sous le dormant bois. C'est ce que m'a conseillé un ami qui construit des huisseries PVC.

 

 

20121116 102239

       quelle tristesse des huisseries neuves! 


Autre truc étonnant, il n'y a pas de "cache tempète" sur les trous d'évacuation des eaux de pluie. De ce fait quand le vent souffle, et il souffle ici en Bretagne, il a tendance à empêcher l'eau présente dans les seuils de ressortir!

 

      Autre interrogation, quand il pleut et vente le vent souffle l'eau entre les dormants verticaux et les ouvrants. il n'y a pas de joint à ce niveau. L'eau glisse donc dans le seuil alu juste au niveau du fameux joint en mousse marron.  Et vu qu'il n'y a pas de cache tempète et que le vent empèche l'eau de bien évacuer par les évacuations.......que croyez vous qu'il se passe.

 

20121119_153629b.jpgil faudrait un joint au niveau des traces roses

 

 

Voici ce qui peut se passer quand il pleut. 

 

Et la photo a été prise alors qu'il n'y avait qu'un crachin léger. Pas de grosse pluie en ce 19 novembre 2012.

 

20121119_153534b.jpg

remarquez le joint de silicone noire rajouté sur des dormants neufs!!

 

 

Autre truc 

Les seuils des portes et portes fenètres pasquet, sont en alu.  Mais pas le moindre petit joint à rupture de pont thermique. Rien!! C'est pourtant une chose importante. Il semble pourtant y a voir des seuils avec joints de pont thermique dans la production Pasquet, mais pourquoi pas sur cette gamme bois alu?


 

Et ce que je craignais arriva

 

20121115_091241.jpg

20121115_091403.jpg

20121115_091506.jpg

 

 

ces photos parlent d'elles même. Les photos ont été prisent avec une température allant de 0 à 2°c à l'extérieur et 10à 11°c à l'intérieur et sans doute avec une humidité  de 60°c mini et ce sans chauffage, sans vmc en route. Possible qu'il ai fait plus froid durant la nuit.

A préciser que s'il ne fait que 11°c sans chauffer, cela est du au fait que nous avons changé les huisseries ces derniers jours toutes portes ouvertes. L'inertie ayant perdue ses calories.


 

Ce genre de seuil semble dater des années 80 tout de même!! Bon avec une température plus élevée et la vmc qui tournera, l'humidité sera de 35 % -40% environ  il n'y aura pas de soucis. Il faudrait peut ètre essayer de trouver une sorte d'isolant collant de quelques millimètres à coller sur le seuil à l'intérieur et pourquoi pas  à l'extérieur. Je vais y réfléchir. 

 

 

Autre détail fort désagréable. Les dormants , mais aussi les ouvrants ont une section assez faible finalement. environ 5cm.

Les faibles sections des bois font qu'ils se déforment assez facilement.

 

Au niveau des poignées, sur les deux portes fenètres, les portes se sont déformées ou voilées. A quoi cela est dû?

Et bien pour les portes fenètres, peut ètre  à un bout de plastique qui ne joue pas correctement son rôle.

 

Voici l'explication en photos

 

voici le bas de la porte fenètre. La planche est en appuit sur les deux ouvrants.

 


20121119_155508.jpgtout est parfait, les deux ouvrants sont bien alignés.

 

 

Voici la même porte, mais au niveau de la poignée.

 

20121119_155630b.jpg

  OHHHHHHH le joli jeu de 4-5 mm.

 

 

 

La partie avec la poignée s'est voilée vers l'intérieur. Cela semble ètre du à cette petite pièce en plastique dur qui ne tire pas assez l'ouvrant vers l'extérieur car vissée trop à l'intérieur.

 

20121119_154114b.jpgpeut ètre aurait'il fallut la mème pièce en laiton et vissée plus vers l'extérieur?

 

 

 

Et bien, c'est peut ètre du à la rainure qui est trop grande. Eh oui!!

 

20121119_154354b.jpg

La pièce a trop de jeu - la porte n'est pas plaquée contre l'autre ouvrant!

 

 

 

la pièce devrait ètre positionnée comme ceci.


 

20121119_154450-copie-2.jpg


 

Pour reduire le soucis, j'ai bouché les trous des vis par de petites chevilles en bois, et ai intercallé des pièces de plastique dans la raynure pour réduire le jeu. malgrès tout ca ne règle pas le problème.

En conclusion, l'esthétiques des huisseries pasquet est intéressante, Mais il y a pleins de détails qui ne permettent pas de dire que c'est vraiment parfait. 

Cependant, lors du test d'étanchéité, elles sont bien étanches, à condition de faire en sorte que les ouvrants appliquent bien sur les dormants ce qui n'est pas le cas si l'on n'apporte pas ces quelques modifications.

A rajouter leur coût assez élevé.


 

La pause des huisseries:


Pour la première pose qui avait été faite, un artisan avait bien voulu m'expliquer et m'aider un dimanche sur son temps libre "comment monter une huisserie".

  

 C'etait très sympa, mais avec du recul c'était une pose " à l'ancienne" qui ne prennait pas en compte les critères actuels tel que l'étanchéité à l'air, l'isolation et les ponts thermiques autour des huisseries.


Lors de la 1ere pose, la fenètre avait été étanche quelques mois mais par une très grosse tempète où la pluie tombait pour ainsi dire à l'horizontal, si si, celà existe en Bretagne, ll y a eu une infiltration en dessous de la fenètre.

J'ai donc démonté cette dernière, et là surprise, je constate qu'il y a eu une réaction entre le silicone Wurth ( acheté à l'artisan) et le vernis de la fenêtre!! J'ai contacté wurth, qui m'a gentilment répondu: Ah! vous n'ètes pas artisan? donc je ne peux rien pour vous! merci au revoir ! 

 

Voici le responsable de mes soucis: Donc à éviter


DSCN1934

 


Cependant le soucis dans cette pose à l'ancienne est que seul un ruban de silicone en dessous le seuil de fenètre faisait l'étanchéité à l'eau. Jouer l'étanchéité sur une seule barrière est plutôt risqué dans un pays où il pleut souvent. 

 Le silicone ayant perdu ses propriétés et devenu grumeleux, pateux avait prit une couleur orange/marron. L'eau c'était donc infiltré par dessous. 

 

 

20120427_145357.jpg

seuil de la fenètre après démontage. voyez le silicone wurth devenu Orange/marron.

 

 

 

La deuxième pose

 

Je profite donc de ce démontage pour parfaire la pose. 

Empècher l'eau bien sure, mais aussi  empècher les courants d'air et le froid d'approcher de trop près ou plutôt de ne pas approcher du tout. 

Une seule solution, multiplier les barrières....."okazou"!

 

Mais avant tout voici trois schémas très parlant

 

pontthermique002at9.jpg

pontthermique001vo6pontthermique003jn0

Merci d'avance pour ces documents

 


 

Contrairement à la première pose, je n'ai pas utilisé d'équerre de fixation .

J'ai fait une pose dite de rénovation.

Cela consiste à percer les dormants verticaux et horizontaux haut et d'y visser des vis à double filetage.

Attention ne pas en mettre dans les seuils. Vous rigolez; j'en connais un qui l'a fait .  

 


 

20120427_090039.jpgvis asl 6x10

 

 

 Faire attention avec ces vis fisherASL 6x10. Elles ont l'empreinte de tête extrèment fragile. Il faut abolument utiliser un embout neuf pour les visser et pour peu que l'on n'appuit pas suffisament sur la visseuse,  l'embout ripe et  la tète de vis est inutilisable .

Heureusement que j'avais  un extracteur conique à pas à gauche (couramment appelé queue de cochon) pour enlever les vis esquintées.

J'ai acheté ces vis en allemagne. http://www.klokow-gmbh.de.   La visserie est beaucoup moins chère même avec le port que ce qui se vend ici, même avec les 30% de "remise".Ah la sacro-sainte marge bénéficiaire des revendeurs français!! J'ai recu les vis en moins d'une semaine!

 

 

20121114 150226b-copie-1

 

Ces vis de part leur double filtage ne vont pas tirer le dormant de l'huisserie à condition tout de même de bien visser la vis bien droite. Elles vont juste  maintenir le dormant à sa place sans le déformer. Il faut juste bien vérifier avant de mettre les vis que les montants soient bien droits et n'aient pas pris de voile. 

Autre avantage que j'y vois, si l'ossature bois bouge un peu entrainant avec elle le dormant il est possible de dévisser les vis, repositionner le dormant bien droit à l'aide de serre-joints poussants, et de revisser.

Ce n'est pas le cas avec des équerres. Les équerres gènent également la pose des parements intérieurs et empèchent une pose parfaite des bandes expensives sur le pourtour des huisseries 

 

Donc il faut prépercer le dormant de la fenètre au forêt de 8. Pour la fenètre deux vis sur les cotés, Deux en haut. 

 

Pour les portes, 4 vis par cotés et 1 sur la partie horizontale. Pour les portes fenètres 4 vis par cotés, et 4 sur la partie horizontale.

 

Le grand avantage, c'est que tout est démontable sans rien casser. 


 

20130104_151303.jpg

Percage d'un dormant - difficile de ne pas toucher le bois, il n'y avait pas trop de place

 

  20121019_101257.jpg

prête à ètre vissée

 

 


   

 

Lors de la première pose, En plus du silicone wurtz,  l'artisan m'avait fourni des mousses en rouleau dit de classe II http://www.tremco-illbruck.fr/produits/02389_index.html

Ces rouleaux de mousse ne doivent pas ètre utilisés comme première barrière à la pluie. Ils ne peuvent ètre utilisés qu'en calfeutrement. Il doit y avoir une première barrière étanche par dessus. Elles peuvent éventuellement servir de fond de joint

Cette fois-ci j'ai acheté des mousses classe I directement chez Illbruck. Ce sont des mousses en rouleaux, pré-comprimées et imprégnées à cœur d’une résine synthétique utilisées pour assurer, à elle-seules, l’étanchéité à l’air et à la pluie battante, Bon c'est pas très très écolo tout cela, mais il y a des choses que l'on ne peut éviter.

 

Voici les infos: http://www.tremco-illbruck.fr/produits/02384_index.html

 

J'ai acheté deux tailles de mousse illmod 600.  Du 20-3/7 et du 30-13/29. 

Le premier chiffre correspond à la largeur du compribande, les deux autres

chiffres indiquent la plage d'utilisation en mm  dans laquelle ils sont efficaces à la pluie battante.


Malgrès leurs capacités à résister à la pluie, je ne les utiliserais pas directement sous la pluie.


Il y a différentes dimensions de mousse a vous de choisir d'après vos huisseries.

 

J'ai également pris du silicone chez illbruck : perennator FS123 http://www.tremco-illbruck.fr/produits/03478_index.html 

 

A signaler, Illbruck vend directement au client non professionnel.

Leurs coordonnées sont sur leur site. Les mousses expensives ne sont pas données, mais je ne regrète vraiment pas l'achat. 


Certains professionnels rechinent à utiliser ce genre de produits. ils vont vous trouver pleins d'excuses du genre: ça ne sert à rien, ou ça ne fonctionne pas... mais c'est souvent le prix et le temps supplémentaire de pose qui leur fait peur enfin qui rend leurs tarifs trop élevés.  


Pourtant ça vaut le coût. C'est isolant, empèche l'eau de rentrer, empèche les courants d'air de s'infiltrer, garde une dilatation permanente même si l'ossature bois bouge.....

 

Autre différence par rapport à la première pose :  une modification des bavettes aluminium  pour éviter une remontée de l'eau par dessus le retour arrière de la bavette.


Auparavant la bavette remontait simplement comme vous pouvez le voir sur la photo ci dessous. (Partie la plus longue coté droit de la pièce). Les plans de ces bavettes m'avaient été fournis par le représentant Pasquet.

 


DSCN1937

  ancienne bavette

 


Pour la fenètre la pluie remontait par dessus cette trop courte remontée car le silicone était désagrégé.

 

J'ai collé à la PU40 sur cette petite remontée une petite pièce en alu dont voici la forme en vue de bout.


20130104_092708-copie-1.jpg

pièce noir au milieu de la photo

 

 

 

Ce qui, une fois en place donne ceci.

 

20130104_092724b.jpg

pièce en place

 

 


Ainsi, même par grand vent l'eau n'approche pas le seuil de la fenêtre, elle est rejetée vers l'avant de la bavette.

 

 

Pour essayer de bien expliquer voici un plan de montage de la fenètre. 

 


ford4

  cliquez dessus


 

J'ai réalisé le rejingot en deux parties. Deux  "tasseaux-rejingots" de 28/30mm et 31/30mm.

Celui intérieur étant plus haut de 3-4 mm que celui de l'extérieur afin que l'étanchéité assurée par l'illmod 20 3/7 mis en dessus du tasseau extérieur se fasse correctement. 

Contrairement à la première pose, je n'ai pas pris le risque de confier l'étanchéité de cette partie à un seul cordon de silicone. 

 

 

Entre les deux rejingots, j'ai mis une bande d'illmod 600 30-13/29 pour reduire au maximum le pont thermique. 

Si l'illmod 600 est efficace contre la pluie battante entre des épaisseurs allant de 13 à 29mm, il faut se dire qu'il peut s'expenser de près 10cm. Donc coincé dans cet espace de 30mm/30mm il est encore bien comprimé;

 

Le pare pluie qui passe sous la bavette est rabattu au dessus du tasseau extérieur comme le montre la photo ci dessous.

 

20130105_100408.jpgL'illmod 600 entre les deux rejingots n'a pas encore expensé au maximum

 

 

 

Sur le pare pluie se trouvant par dessus le rejingot extérieur j'ai ensuite mis deux bandes d'illmod 600-20 3/7 mis cote à cote. Ces bandes doivent aller parfaitement en butée contre l'ossature des cotés, mais surtout pas les faire remonter sur les dormants verticaux des huisseries.


Lors de la première pose l'artisan qui m'avait conseillé avait fait remonter les bandes d'illmod 300.  Il ne faut pas le faire car cela créé un défaut d'étanchéité dans les angles. (vous pourrez voir plus bas le type d'erreur sur une photo)

Cela est expliqué dans les documents de pose d'illbruck que vous pouvez trouver sur leur site.

http://www.tremco-illbruck.fr/service/downloadcenter/index.html?typ=2&id=223

 

 

Sur le rejingot intérieur il y a une bande d'illmod 300 pour finioler je dirais.

 

La fenètre se pose sur tout cela.

 

 

Ensuite j'ai mis un illmod 600 de 30-13/29 entre l'ossature bois et les dormants. ainsi qu'au niveau du dormant horizontal de la fenètre.

  Dans les angles les bandes horizontales et verticales  doivent bien ètre en contact les unes contre les autres afin d'avoir une étanchéité parfaite.


Et c'est maintenant le plus difficile. Enfin dans mon cas.  Il ne faut pas trainer car les bandes d'illmod s'expensent tout de même assez vite surtout quand le jeu à boucher est petit.

 

Par exemple j'ai entre les dormants verticaux et l'ossature bois un jeux de 20mm. Mettre une mousse qui s'est expensée de plus que le jeu à boucher c'est difficile. 

 

Pour la pose de la fenètre j'avais  utilisé des spatules pour bien mettre tout celà en place. J'y étais arrivé mais difficilement!  Pour les portes j'ai trouvé un truc... que l'on verra plus tard.

 

Après la fenètre, j'ai demonté les portes et portes fenètres.

 

 

Pour les portes et les portes fenètres, j'ai apporté quelques modifications par rapport à la première pose.

 

Au lieu d'avoir un support bavette en une seule pièce mis sur le pare pluie comme lors de la 1ere pose, j'en ai fait plusieurs petits mis sous le pare pluie et pointés dans l'OSB. Ainsi le pare pluie est en pente vers l'extérieur laissant ainsi la possibilité à l'eau de s'évacuer.

 

 

20121102_153254.jpg

deuxième pose avec petits supports de bavette. un tasseau tous les 30 cm environ (porte-fenètre)


 

 

20121018_174022.jpgremarquez la pente des supports bavette.(porte)

 

 

Sur la photo ci dessus, vous pouvez voir le rejingot taillé dans une chute de bois rouge et les supports bavette en chataignier. Entre ces supports j'ai mis des chutes de mousse expensive pour améliorer l'isolation, en faisant attention tout de même qu'elles n'empèchent pas l'eau de s'écouler en comprimant le pare pluie en dessous la bavette. 

 

Voici la première pose qui avait été faite (tasseau sur pare pluie)

 

 

pose-fenetre81.jpg

Un grand tasseau horizontal plaquant le pare-pluie. pas de pente vers l'extérieur

 

 

 


La deuxième modification est donc la place de la bavette par rapport au rejingot. La nouvelle bavette est moins large. Elle ne va pas contre le rejingot afin de laisser un espace pour une éventuelle infiltration d'eau à s'évacuer. 

C'est ce que j'appelle "l'évacuation secondaire". (photo plus bas)

 

 

 

 

voici la 1ere pose de bavette. 

 


pose-fenetre46.jpg  pas d'espace entre le rejingot et la bavette

 

Avec cette pose, si l'eau arrivait à passer sur le rebord de la bavette et si le joint silicone était désagégé ou mal fait, elle ne pouvait qu'aller sur le rejingot s'il y avait un soucis avec le silicone c'était l' infiltration garantie. Pas de possibilité d'évacuer vers l'extérieur car la bavette est siliconnée au pare-pluie coincé entre le rejingot et elle même. 

 


Revenons à la seconde pause. Une fois les supports de bavette en place on met le pare pluie par dessus, qui de part la forme des supports est en pente vers l'extérieur.


 

20121018_165104b.jpg

et l'évacuation secondaire au cas ou...

 

 

Ensuite on pose la bavette sur le pare pluie. Enfin elle vient en appuit sur les petits supports bois et sur son support au niveau du bardage extérieur.

 

Nous avons mis deux cordeaux de ms polymere mais le silicone le fait très bien également. Le premier sur le retour de la bavette alu, le deuxième sur le pare pluie. Entre les deux, l'évacuation secondaire.

 


20121102_150408b.jpg

seuil en coupe

 

 

  Ainsi si l'eau arrivait à remonter jusqu'au retour de bavette elle trouvera la colle qui l'empèchera de passer. Cependant, au cas ou un défault de colle existerait, l'eau tomberait derrière la bavette et glissera par l'évacuation secondaire sur le pare pluie qui l'emmenera dehors par dessous la bavette. Pareil, s'il y a condensation sous la bavette, elle s'écoulera dehors.

 

Voici ce que donne la mousse expensive sous les seuils de portes et de porte-fenètres.

 

20121116_110350.jpg

seuil de porte-fenètres

 

 

20121116_110645.jpg

seuil de portes

 

 

Je suis content d'avoir mis cette mousse sous les seuils. Je l'ai mis dans un but isolant, et quand je vois la condensation qui est apparue sur ces satanés seuils alu des années 80 , je me dis que s'il n'y avait que de l'air en dessous du seuil, et bien de la condensation il y en aurait également à cet endroit. ...

 


Pour les portes et portes fenètres, j'ai fait refaire entièrement les bavettes avec le type de petit retour dont je parle plus haut pour la fenêtre.

 

Les bavettes n'ayant pas les oreilles latérales de pliées, voici comment j'ai fait

(enfin comment on me l'a appris- merci au prof).

Pour ceux qui ont beaucoup de pliages, un truc est de prendre un morceau de bois, d'y faire une fente sur la longueur et de mettre l'oreille dans cette fente. Cela remplasse les deux tasseaux.

 

Vous avez donc commandé vos bavettes sans oublier de rajouter la hauteur des oreilles (environ 3/4cm)


vous découpez la hauteur des oreilles


20121102_115411.jpg

 

Ca donne ceci


20121102_115446.jpg

 

Ensuite on plie, avec un serre joint, à angle droit en coinçant l'oreille entre deux tasseaux .

 

20121102_115843.jpg


et voici le résultat

 

20121102_115921.jpg

Quand vous poserez votre bavette, n' oubliez pas de mettre de la colle dans l'angle entre l'oreille et la remontée arrière. il ne faut pas que l'eau rentre par là!!

 

 

Pour assurer l'étanchéité entre les dormants et l'ossature, j'ai donc utilisé les mousses expensives de chez illbruck. Celle dont je parle plus haut.

 

L'espace dans lequel je pose la bande expensive dans la partie bois des dormants fait 3cm de large. la largeur de la mousse fait également 3cm, ce qui fait que je mets un peu plus de temps à bien mettre la bande dans son espace. Ce qui fait qu'elle a le temps de s'expenser; Ce qui fait que j'ai eu du mal a mettre la fenètre en place. Ce qui fait que j'ai du chercher un truc. ouf!

 

J'ai utilisé des cornières qui maintiennent la mousse comprimée pendant la pose

 

 

20121102_172108.jpg

cornière en "L" les trucs de couleur vert pale

 

 

 

on maintient temporairement les cornières avec des serres joints et ensuite on maintient la cornière avec du scotch.

 

 

 

20121102_172241.jpg

 

 

Ainsi il est bien plus facile de mettre la fenètre en place.


Un ami qui a utilisé également ces bandes expensives avait un espace plus important sur le dormant de ses huisseries... pouvait poser rapidement sa bande et donc pouvait poser ses huisseries avant que la bande s'expense.

 

Dans les angles faire dépasser un morceau de bande sur l'autre perpendiculaire pour bien assurer l'étanchéité des angles. pas trop tout de même, tout dépend de l'espace à boucher.

 

20121019_111934.jpg

  remarquer la mousse qui commence à gonfler.


  On voit régulièrement des poses, même par des professionnels  avec du compribande mis en continuité dans les angles. Cela crée un défaut d'étanchéité du même style que ceci

 

20121108 135843

 

Et même si le compribande n'est pas mis en continuité, il faut qu'il soit bien mis. Voici l' exemple d'une fenètre  posée récemment chez un ami par un professionnel. Les deux angles supérieurs sont identiques. Je n'ai pas regardé les autres huisseries!

 

20121209_100402.jpg

Quand on souhaite une étanchéité parfaite, Ca n'aide pas!!

 

 

Revenons à mes huisseries. Avant de poser l'huisserie, le frein vapeur vient se scotcher (orcon 1 de chez proclimat) sur le bois d'ossature au niveau où les mousses expensives appuient.Le scotch ne se décollera pas.

 

 20121018_182419.jpg

L'illmod 600 appuira à l'endroit ou est le scotch bleu.

 


 

Vous remarquerez sur la photo ci dessus que le pare pluie n'est plus en très bon état. Logique après deux ans sans protection il ne peux assurer son role de pare pluie. Mais ne vous en faites pas, ces parties ont été refaites lors de l'étanchéité extérieure.

      A noter en passant, Je viens de voir sur un chantier, ce même pare pluie qui prenait l'eau de partout. Voici le lien ici

Reste donc à mettre l'huisserie.

 

et hop! ca y ai. Magique!

 

20121105_154528-copie-1.jpgon enlève les scotchs oranges, les équerres, les cornières.

 


Je positionne les dormants sans les vitres. c'est plus léger.

 

 

 

Une fois le dormant sur le rejingot, la première vérification à faire est le niveau du seuil. Normallement si vos rejingots sont à niveau, le seuil l'est également. 


 

20121105 161719C'est droit....parfait!

 

 

 

et le niveau vertical des dormants

 

20121105 161703-copie-1    

 

C'est à niveau, le seuil est bien sur son rejingot.....

 

Je visse les vis fischer se trouvant en bas des dormants. Ainsi le seuil ne bouge plus.

 

Reste ensuite à vérifier l'équérage de l'ensemble.


 

20121105 154528b

Il faut que les deux mesures soient identiques, au mm prèt. Si ce n'est pas le cas cela signifie que la fenètre penche un peu trop d'un coté. Remettez tout cela bien droit, doucement avec un pied de biche par exemple et revérifiez l'équerrage.

 

Dés que c'est droit, mettez les vis fisher tout en haut.

 

Avant de mettre les deux autres vis sur chaque dormant vertical et sur le dormant horizontal, vérifiez qu'ils ne soient pas bombé. Il se peux que les bandes expensives s'expensent trop.

.20121105_165842.jpg

 

mis en place au serre-joints

 

 

Dès que tout est droit, vissez les dernières vis.

 


Mettez en place vos ouvrants, et admirez votre travail. C'est agréable du travail bien fait!

 

 

Ensuite, c'est ici que vous devez vous rendre, car mieux vaut faire l'extérieur avant les embrasures intérieures;

 

 

Pose des embrasures d'huisseries

 

Après avoir vécu ces soucis avec les huisseries, je voulais pouvoir accéder facilement aux dormants sans tout casser. J'ai donc utilisé le bois pour faire des embrasures démontable.

 

Les embrasures sont en biseaux afin de laisser passer plus de lumière mais aussi de profiter de la chaleur du soleil.

 

Voici en photo un exemple pour une porte fenêtre.

 

20121211_094324b.jpg

J'ai mis une planche représentant une embrasure à angle droit comme on en trouve en général.  Le soleil est celui d'un matin vers 10.30 . Vous pouvez voir l'ombre que fait la planche. L'ombre fait environ 30cm. 

Cela fait tout de même une belle surface de soleil en moins si l'on prend toutes les huisseries.

 

Tant que j'y suis, voici le manque à gagner en soleil si j'avais mis mes huisseries à fleur au parement intérieur.

 

20121211_094439b.jpg

Une ombre d'environ 20cm

 

 

Cela fait tout de même du soleil en moins à réchauffer la maison . Et je peux vous garantir que l'ardoise au sol prend bien les calories du soleil!!

 

 

Mais revenons aux embrasures.

Vous avez vu dans le chapitre dalle bois comment j'ai fait au niveau du fermacell et de l'ardoise de sol .


voici le reste.

 

Sur la partie supérieure j'ai mis du fermacell de 10mm d'épaisseur qui n'est pas vissé mais tenu en place par des pièces de chataignier rainurées.

 

Voici la fenètre en cours de réalisation pour vous aider à comprendre mon installation.

 


 20120521_105521.jpg

 

 

 

 

Coté huisserie, le tasseau de maintient fait 50mm de large, 18mm d'épaisseur et est vissé à l'ossature bois 10x4. ll est rainuré sur 10mm x 10mm. Le fermacell s'enquille dans cette rainure. le vissage du tasseau tient le fermacell plaqué au frein vapeur.

 

20120519_100153b.jpg

 

De l'autre coté le fermacell est tenu par la planche/linteau horizontal. Cette pièce de bois fait 9cm de haut et 18mm d'épaisseur; une rainure de 10/11mm dans laquelle vient se positionner le fermacell est réalisé derrière la planche/linteau horizontal.

 

Ainsi la plaque de fermacell tient parfaitement et est facilement démontable.

 

Pour les cotés des embrasures on utilise le même style de montage.

 

La différence est que ce sont des planches de chataignier de 18mm d'épaisseur à la place du fermacell. 

 

Ces planches sont rainurées sur trois cotés. 

La rainure verticale permet d'obtenir une languette qui tient la planche dans le tasseau vertical positionné contre l'huisserie (celui qui est sur la photo précédente).

 


20121026_112502.jpg

 

 

 

Les rainures des cotés horizontaux  servent à tenir les planches les unes aux autres.

 

20121026_112440b.jpg

 


.Coté murs, la planche "d'entourage d'embrasure" verticale tient l'ensemble des planches grace à sa rainure.

 

 

20120521_104235.jpgLes planches s'enquillent dans la rainure.

 

 

 

La planche de maintient se visse à travers le fermacell dans le tasseau en dessous.

 

Ainsi j'ai réussi à faire des embrasures qui sortent de l'ordinaire, se démontent facilement, et laissent passer la lumière.

 

Voici quelques photos 20120521 171536

20121206_162536.jpg

 

.Il ne reste qu'une couche d'huile dure auro 126 à mettre sur le bois

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bonjour,
Merci pour le partage, ça fait toujours plaisir d'avoir differents retours.
Bonne continuation
Répondre
G

Et merci pour le lien Klokow en Allemagne sur les vis, quelle économie même par rapport aux sites internet français, ils font aussi du Festool très bien placé, ya que les disques diamants que
j'ai pas trouvé encore
Répondre
F

Mille mercis, autoconstructeur moi-même aux USA et en France depuis 30 ans, j'apprécie la précision et les trucs pour remédier aux inévitables problèmes de pose. J'ai un devis Pasquet et au vu de
ce que vous avez écrit je vais bien sûr vérifier si les seuils et les joints se sont améliorés. Ces 7 fenêtres et 6 porte fenetres je vais les poser en tunnel au nu extérieur de la maçonnerie, en
ITE (isolation thermique extérieure) fibre de bois Steico et enduit. Donc bien sûr la technicité de vos bavettes et écoulements "secondaires" sont les bienvenus. Bravo encore, je dirais sans
exagérer que vous montrez ici le zen dans l'art de la pose d'huisserie.  Gérard  
Répondre
D


merci pour vos commentaires. Je ne sais pas si pasquet a fait des améliorations mais vu l'expérience que j'ai vecu avec leur revendeur....;.


Je vais me relancer dans l'aventure de la construction bois dans quelques mois. Pour les huisseries je me tourne vers des huisseries Internorms. Enfin si un
revendeur accepte d'en vendre car pour l'instant je n'ai que des refus 


Sinon, j'ai rajouté sur le blog trois schémas interessants pour la pose d'huisseries sur les maisons passives. 


bonne continuation dans votre projet


Kenavo


Dider


 


 




Au fait, j'attends avec impatience tes articles et les photos sur l'entourage de tes menuiseries et de la pose de l'ardoise au sol!!! Faudrait te bouger un peu, merde alors!!! 
Répondre
D


le plus difficile finalement c'est la tenue de ce blog




Pas dingue du tout le type!!! En matière de menuiserie extérieure dix précautions valent mieux qu'une!!! 


Enfin, pas dingue... Un peu quand même pour se lancer dans une telle aventure!!! 


A +


 
Répondre
D


Il n'est si grande folie que de sage homme,